Feu d'habitation VOYER
Ecrit par Off-Presse SDIS
Dimanche, 17 Novembre 2013 17:26

Il est environ 12 h 15 quand un habitant de la rue de la forêt à VOYER, qui est aussi ancien SPV du Centre d'intervention local et adjoint au Maire de cette commune, remarque un important dégagement de fumée provenant de la maison de son voisin.
Immédiatement, il alerte le Centre de Traitement de l'Alerte de Saint Julien les Metz qui engage un départ normal provenant du CIS ABRESCHVILLER et du CIS LORQUIN. Le CI VOYER est également engagé sur l'intervention.

Dès leur arrivée, les premiers secours confirment un feu généralisé d' une maison d'habilitation, plein pied, dont une partie en structure bois. Un porteur d'eau et un Fourgon Pompe Tonne sont également engagés en renfort. Au plus fort de l'intervention, 4 lances à eau dont une sur échelle aérienne sont mises en œuvre pour maitriser le sinistre. La propriétaire, victime d'un malaise, est prise en charge le personnel du VSAV mais laissée sur place après bilan.

Malgré tous les moyens et les efforts des secours engagés, l'habitation est totalement ravagée par les flammes. La propriétaire, qui a tout perdu, sera relogée par des amis.

Compte rendu et photo : Thierry Janson

Moyens engagés:

CIS ABRESCHVILLER: FPTR - CCFS - VTU - VL
CIS LORQUIN: EA24
CIS SARREBOURG: FPT - VTU - MPR
CIS GONDREXANGE: VSAV
CI VOYER: VI

 
Accident de bateau
Ecrit par Off-Presse SDIS
Jeudi, 04 Juillet 2013 17:30

A 11h43, le centre de traitement de l'appel engage des moyens considérables pour un accident sur le plan incliné de St. Louis Artzviller.
Une embarcation de tourisme est coincée dans les portes permettant l'accès au bac de transport des bateaux, en partie supérieure du plan incliné.
Cet accident provoque une voie d'eau importante ayant pour conséquence de noyer les machineries de l'embarcation et provoquer un début d'incendie, éteint par 2 lances à eau.

Au delà de l'incendie, une forte montée des eaux est observée en partie inférieure du canal de la Marne au Rhin. Le village de Lutzelbourg risque d'être inondé. Le Maire procède, de manière préventive, à l'évacuation de 680 personnes. Les voies navigables de France ont coupé la vanne d'alimentation de cette partie du canal à Arzviller, laissant le bief se vider progressivement jusqu'au plan incliné. En aval, toutes les écluses ont été ouvertes pour éviter une inondation de la vallée.
Dans l'embarcation mise en cause, 21 personnes ont été prises en charge par les sapeurs pompiers pour être mises en sécurité dans une école voisine.

A 16h15, par l'utilisation de moyens privés et pompiers, l'embarcation est retirée de sa fâcheuse posture. Le bac reprend sa position normale, les portes sont refermées, la voie d'eau est stoppée.

Compte rendu : Bertrand Zimmer - Officier Communication.


 
Feu de restaurant à Sarrebourg
Ecrit par Off-Presse SDIS
Mardi, 18 Juin 2013 07:07

A 5h 34, Le Centre de Traitement de l'Alerte de Saint Julien les Metz reçoit un appel signalant d'importants dégagements de fumée provenant du restaurant "La Trattoria", avenue Gambetta à Sarrebourg. Aussitôt, l'opérateur engage le départ nomal du CIS Sarrebourg (Fourgon d'incendie - Echelle pivotante - Véhicule de commandementL).

A leur arrivée sur les lieux, les secours font face à un embrasement généralisé de la toiture de l'établissement, les flammes et les fumées chaudes menacent le bâtiment mitoyen. Devant les risques importants de propagation, le commandant des opérations de secours demande un groupe incendie supplémentaire. Il n'y aurait aucune personne dans l'établissement, le restaurant est actuellement fermé pour congé annuel.

A l'arrivée des renforts, l'intervention est sectorisée. 2 secteurs incendie sont mis en place sous les ordres du Lieutenant Jacques Reinnes de Sarrebourg et du Lieutenant Freddy Kassel de Phalsbourg. Le feu est alors rapidement circonscrit, puis éteint. Au plus fort de l'attaque, 4 lances à eau de 500l/min dont 2 sur les échelles aériennes sont en manoeuvre. Les locaux sont ventilés et des reconnaissances plus complètes permettent d'écarter totalement la présence de victime. Le rez de chaussée du restaurant est bâché pour le protéger des eaux d'extinction.

Une importante phase de déblai au niveau des planchers et des cloisons est nécessaire pour procéder à l'extinction de quelques foyers résiduels. Le premier étage et les combles sont totalement détruits.

Des traces d'effractions relevées par les services de Police pourraient laisser penser à une incendie volontaire.
4 employés du restaurant sont en chômage technique.

Compte rendu et photos : Thierry Janson


Moyens engagés:

CIS SARREBOURG: FPT-EA32-VL

CIS PHALSBOURG: EA24-VL

CIS LORQUIN: FPT-CEAR

CIS ABRESCHVILLER: VLC

 
Feu de maison à Fameck
Ecrit par Off-Presse SDIS
Samedi, 16 Mars 2013 00:01

A 18h40, le centre de traitement de l'alerte déclenchent le départ normal de Hayange (fourgon d'incendie, échelle pivotante, véhicule commandement) ainsi que le fourgon d'incendie de Fameck pour une fumée importante sous les combles d'une maison d'habitation.
Lorsque les premiers moyens se présentent sur les lieux, de nombreux badauds fameckois sont déjà groupés autour de cette maison mitoyenne totalement embrasée.
La première mission donnée par le chef de groupe, l'A/C Antoine Gambino, est d'éviter la propagation à la maison voisine. Le feu est impressionnant et le risque élevé. La progression à l'intérieur de l'habitation est difficile, trois lances sont immédiatement établies pour rabattre les flammes et éviter cette propagation.

Le pavillon R+1-1 est inoccupé au moment du départ de feu. La toiture est totalement percée par des flammes de plusieurs mètres de hauteur.
L'échelle pivotante hayangeoise doit se frayer un chemin entre les câbles téléphonique et électrique avant d'atteindre son point d'attaque. Un soucis hydraulique viendra également retarder la mise en oeuvre de la lance sur échelle. De nombreux tuyaux vont se percer ou se déchausser sans que la pression hydraulique ne soit mise en cause !

Le chef de groupe demande un troisième fourgon d'incendie. Les personnels de Florange sont ainsi engagés sur l'opération. Leur mission est d'attaquer le feu sur l'arrière de la maison.

Après une heure et demi d'effort, le feu est circonscrit. Quatre lances sont en manoeuvres au plus fort de l'attaque
La maison voisine est préservée et ne nécessite que le bâchage d'ouverture de la toiture par lequel un binôme s'est faufilé.
Les deux adultes et un enfant de la maison totalement sinistrée seront relogés dans la famille.
Les opérations de déblai seront longues, plusieurs rondes seront engagés dans la nuit.

Compte rendu et photos : Bertrand Zimmer - Officier Presse et RP

 
Feu de boulangerie
Ecrit par Off-Presse SDIS
Jeudi, 10 Janvier 2013 06:27

A 1h15, les secours thionvilois sont engagés pour l'incendie d'une boulangerie située au cœur de la commune, en pleine rue piétonne.
Lorsque les moyens se présentent, ils font face à l'embrasement généralisé d'un espace boulangerie, salon de thé, installé sur deux étages.
Le bâtiment est de type R+3-1, en mitoyenneté avec une parfumerie et un maroquinier. Le message du premier chef de groupe est très clair, la montée en puissance est inévitable : "violent feu dans un bâtiment à usage commercial, important risque de propagation aux étages supérieures"
De nombreux moyens vont se présenter sur les lieux afin d'enrayer cette propagation.
L'attaque par l'intérieur est rendue difficile; les planchers sont en bois, le feu va percer les étages pour remonter rapidement jusqu'au plancher du troisième niveau.
Les sapeurs-pompiers seront maitres du feu vers 4h30. 7 appartements voisins ont été évacués, 15 personnes sont mis en sécurité au commissariat de police proche de l'intervention. Un soutien sanitaire assure la sécurité des personnels engagés sur l'opération.
Au plus fort de l'attaque, 4 lance à eau sont en manoeuvre dont une sur échelle aérienne.
Les commerces voisins sont touchés par les fumées noires mais l'incendie ne progressera pas à l'horizontal malgré la présence d'une poutre en bois mitoyenne.
Les reconnaissances avec caméra thermique et pyromètre permettent de lever le doute sur cette dernière éventualité.
Le plancher du premier niveau sera soutenu par une poutre d'étaiement mise en place par les personnels thionvillois.

Deux secteurs ont été mis en place par le commandant des opérations de secours : un secteur incendie et un secteur ventilation opérationnelle.
Ce dernier a permis d'évacuer rapidement les fumées chaudes grâce à un exutoire en partie supérieure du bâtiment. Cette manoeuvre a notamment évité d'embraser l'intégralité des étages de l'immeuble.

Compte rendu et photos : Bertrand Zimmer

Moyens engagés :
CIS THI : FPT.EA32.VL.VSAV.VLS.VLC.CEAR.CEST.VLG
CIS YTU : FPT
CIS HAG : PCC
CIS HAY : EA32
CI TER : FPTI

 
Feu de hangar agricole à Hottviller
Ecrit par Off-Presse SDIS
Vendredi, 04 Janvier 2013 17:33
Vers 3 h 10, le Centre de Traitement de l'Alerte de Saint Julien les Metz déclenche les secours pour un feu de hangar agricole, rue de Petit Réderching à Hottviller.
A l'arrivée des premiers engins du CIS Volmunster,, le bâtiment de 1000 m², en structure métallique, est totalement embrasé et effondré. Environ 500 roundballers y sont stockés. 2 lances a eau sont établies. Le sinistre se situe sur les hauteurs de la commune, à 800 mètres des premières habitations.

La Cellule Dévidoir de Sarreguemines établira une ligne de 110 raccordée sur la réserve incendie de la commune.

L'incendie ne présentant aucun risque de propagation, les fumées ne causent aucune gène et aucun risque pour la circulation et la population. En accord avec le propriétaire et le Maire de la commune, il est décidé de laisser brûler le foyer en laissant du personnel en protection. Deux véhicules des centres de secours d'Hottviller et de Volmunster restent donc sur place pour assurer cette surveillance.

Compte rendu et photos : Thierry Janson

Moyens engagés :

CIS VOLMUNSTER: VL-FPT

CIS SARREGUEMINES: CCFS - CEDA-VLC

CIS BITCHE: CCFS- EA24

CIS RORHBACH les BITCHE: VLTT-MPR

CIS PHALSBOURG: VTU (Equipe animalière)

CIS ST AVOLD: VLG
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 22